Le voyage de 690km de Thibaut

🔖 Marque du vélo :
🗓️ Durée du bikepacking : 10 jour(s)
🌒 La nuit : Chez l'habitant, Hôtel / Chambre d'hôtes, En tente
Partagez le setup de Thibaut !
Facebook
Twitter
WhatsApp

Les détails du setup bikepacking de Thibaut

Un vélo Triban pour ce voyage

Le cadre :

N’ayant, à ce moment-là pas le budget de m’offrir autre chose, je choisis de me tourner vers de l’entrée de gamme.
Je me procure donc le Triban GRVL120. Décathlon sera mon ami pour la monture !

Périphériques :

Je n’ai effectué que de légères modifications au vélo.
La selle :
J’ai rapidement découvert la marque italienne Selle Italia.
Mon popotin s’est donc posé sur le modèle Novus Boost EVO Gravel en taille S3.

Pneus :
Rien de bien fou là aussi, le vélo est vendu avec des Hutchison Override en section de 38. Après avoir éprouvé ce modèle de longs mois, je chausse une paire neuve et le tour est joué.
Dans un souci de facilité de réparation et d’autonomie, je suis ici resté en chambre à air. J’ai eu la chance de ne pas avoir de crevaison pendant mon voyage ! (mon petit jeton porte-bonheur a fait son office)

Guidoline :
Voulant un maximum de confort et avec les conseils de mon magasin de cycle, j’ai fait monter la Supacaz Super Sticky Kush Classic. Je n’ai pas été déçu. Le prix vaut vraiment le coup. Le confort a été au rdv à tel point que je n’ai pas eu besoin de gants, fait assez rare pour moi.

Le reste du vélo n’a pas été modifié.

Avec quels équipements ?

Ahh, le paragraphe qui intéresse tout le monde !
J’ai fait le choix de partir chargé et avec beaucoup de poids (trop à mon goût dans les montées Haha)
Je me suis équipé de sacoches Apidura et Ortlieb.
Voyons ensemble mon organisation.

Sacoche de selle :

Je me suis équipé du modèle expédition de 17L. Cela n’a pas été de trop.
Contenu :
Globalement tout mon matos bivouac était là-dedans.
Tente, matelas, duvet, oreiller, sac en soie.
Plus précisément, je me suis là aussi équipé entièrement chez Décathlon. Leur gamme trekking est vraiment complète et a le mérite d’être très accessible et plutôt efficace.
Ma veste de pluie était aussi dans cette sacoche ! Très pratique pour l’accessibilité !

Sacoche de guidon :

Là aussi, Apidura a été mon compagnon de route. Le modèle expédition 14L ainsi que la sacoche supplémentaire qui peut s’y accroché (4L) ont fait le job.
Contenu :
Bon là, je dois dire que je ne conseille à personne de faire comme moi. C’était mon premier voyage donc j’ai un peu improvisé.
La grosse sacoche contenait mes affaires de toilettes et mon kit cycliste de rechange (première couche, paire de chaussettes…).
Il me restait de la place pour y stocker ma nourriture pour le soir. Je dois dire qu’en terme d’accessibilité, on a fait mieux…

La sacoche supplémentaire contenait l’électronique (câble, batterie externes… Etc) ainsi que mes papiers et mes couverts pour manger.

Sacoches de fourche :

Deux sacoches de fourches de la marque Ortlieb sont venues compléter mon setup. Nommé sobrement Fork Pack et de capacité différente, elles m’ont bien aidé pour stocker le reste de mes affaires.

Contenu de la plus grande :

Situé à gauche de ma fourche, celle-ci fait 5.8L. J’y entreposais mes vêtements de bivouac. Assez volumineux mais léger, ils ont vite trouvé cette place-là afin de ne pas trop altérer la maniabilité de mon vélo.

Contenu de la plus petite :

Situé à droite de ma fourche et d’une capacité de 4.1L, elle contenait tout le matos de réparation vélo ainsi que mon précieux cadenas. Elle était un peu plus lourde que la plus grande. Mais, je n’ai pas ressenti une réelle différente dans la maniabilité de mon vélo pour autant.

Total du poids du chargement : environ 10kg

À propos du parcours

Nombre d’étapes : 10

Parcours :

Départ : Rennes
Mon parcours est organisé autour d’une belle boucle en Bretagne ! Au programme 690km en remontant vers la mer puis en suivant la côte jusqu’à Morlaix.
À partir de Morlaix, j’ai suivi le début de la Vélodyssée qui est sur le canal de Nantes à Brest.
Je l’ai suivi jusqu’à Redon.
Je suis ensuite remonté jusqu’à Rennes afin de finir mon parcours.
Arrivée : Rennes

Hébergement :

J’ai globalement alterné entre hôtels et campings en fonction de la météo.
La Bretagne étant pluvieuse par moment, j’ai passé quelques nuits en hôtel. Au nombre de 3 afin de me protéger de la pluie.
J’ai aussi passé une nuit chez mon oncle.
Le reste des nuits ont été en tente dans les campings que je trouvais sur mon chemin.

Les voyages les plus chouettes de Thibaut !

Rennes - Rennes (690km)

Le conseil bikepacking de Thibaut

Partez en ayant préparé votre matériel. En ayant testé votre organisation, la répartition du poids du vélo. Comme planter votre tente et ainsi de suite.
Il ne vous sera non plus nécessaire d'apporter un réchaud avec vous. Si votre budget vous le permet, aller au restaurant le soir ou manger froid au camping est tout à fait faisable.

3 autres setup qui devraient vous plaire

🗓️ Pendant 52 jour(s)
🌒 Nuit(s) À la belle étoile, En tente
🗓️ Pendant 5 jour(s)
🌒 Nuit(s) En tente
🗓️ Pendant 2 jour(s)
🌒 Nuit(s) Chez l'habitant

Vous avez réalisé un voyage en gravel et vous souhaitez nous le partager ?

Votre avis sur le setup bikepacking de Thibaut

5/5 - 2 ♥️

5 réponses

  1. Salut,
    J’ai le même vélo et je me renseignais justement sur les sacoches de fourches Ortlieb, pas de soucis particulier pour les fixer, elles sont bien adaptées au vélo ?
    Merci pour le partage de ton expérience en tout cas.

    1. Hello!

      C’est un petit peu compliqué à mettre en place mais ortlieb fourni un adaptateur et les visses qui vont avec pour installer le support de fourche !
      Ça prend la forme d’un petit bout de métal flexible à rentrer dans une gaine en plastique.
      Il faudra ensuite faire passer tout ça autour de la fourche et l’accrocher avec un morceau de métal !
      C’est complexe mais une fois en place et serré comme il faut , plus rien ne bouge !

  2. Salut ! J’ai également une question sur les fixations qui ont permis d’accrocher les sacoches de fourche. J’ai l’impression qu’il n’y a pas de compatibilité. Quelles fixations as-tu utilisé ? Merci beaucoup pour ton partage d’expérience !

    1. Hello!

      C’est un petit peu compliqué à mettre en place mais ortlieb fourni un adaptateur et les visses qui vont avec pour installer le support de fourche !
      Ça prend la forme d’un petit bout de métal flexible à rentrer dans une gaine en plastique.
      Il faudra ensuite faire passer tout ça autour de la fourche et l’accrocher avec un morceau de métal !
      C’est complexe mais une fois en place et serré comme il faut , plus rien ne bouge !

  3. Salut !
    Déjà merci pour l’article 🙂
    J’aimerai m’acheter ce vélo en tant que vélo de tous les jours/gravel/bikepacking, et j’ai une question sur ton montage de sacoches :
    Je voudrais m’en inspirer, mais j’aimerai savoir si tu devais le refaire ce que tu changerais au niveau des sacoches (choix et répartition des sacoches), puisque tu ne sembles pas complètement satisfait ?
    J’aurai été tentée plus exploiter le cadre (sacoche au dessus, et en dessous si possible), pour réduire le poids sur la fourche, parce que tes sacoches de fourche me paraissent énorme non ? Et déplacer les gourdes sur le guidon ?
    Merci pour ton aide 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.

Rejoignez la Tribu Gravel !

GUIDES | ASTUCES | CONSEILS | FORUM

6 820+ membres 👨‍👩‍👧‍👦

0 spam / 1 e-mail le samedi à 19h​.

+7 cadeaux de bienvenue 🎁​.