fbpx

Assurer son vélo gravel : le guide complet pour tout savoir

Vous êtes pressé(e) ? Prenez un raccourci 🔽

La question est revenue pas mal de fois dans la Tribu Gravelpassion.fr et j’avais promis d’aborder ce sujet plus en détail, alors voici : le guide sur les assurances en gravel ! Faut-il (vraiment) assurer son vélo gravel ?

Si vous venez d’investir dans votre nouvelle monture, vous avez tout sauf envie de l’abimer. Ou pire encore, de vous faire voler votre gravel ou de le voir disparaître dans un incendie par exemple. Puis même sans penser au pire, lors d’une sortie gravel, on peut rencontrer de nombreux risques. Dès lors, comment protéger son gravel et se protéger soi par la même occasion ? Prenez un p’tit café, un bout de canapé et c’est parti ! 👇

Assurances pour le gravel : comment ça marche ?

Il existe différentes manières de se couvrir contre les risques quand on pratique le gravel. On pense souvent à protéger son vélo mais avant tout, il est primordial de se protéger soi et de garantir sa responsabilité envers les autres.

L’importance de garantir sa responsabilité civile

Vous roulez tranquillement avec vos copains, vous prenez un petit single un peu trop rapide et après une erreur de pilotage, c’est la chute ! Résultat : vous vous retrouvez au sol et vous avez emmené avec vous 5 compères ! Ces derniers peuvent très bien se retourner contre-vous. C’est là qu’intervient votre responsabilité civile pour les dommages responsables occasionnés à autrui.

👉 Si vous avez une assurance habitation, vous possédez déjà cette responsabilité civile.

Autrement, vous devez souscrire à un contrat de ce type auprès d’un assureur. Il vous protégera pour tous les sinistres responsables, de la vie quotidienne, avec un ou plusieurs tiers engagés. Vous savez, c’est typiquement le contrat que l’on demande aux parents à chaque rentrée scolaire afin de s’assurer que l’enfant est bien couvert contre ces risques notamment ;).

⚠️ À ne pas confondre avec la responsabilité civile liée au contrat d’assurance auto. Cette dernière vous couvre uniquement pour les dommages envers un tiers lors d’un sinistre automobile.

Gravel : se couvrir contre les dommages physiques

On pense bien souvent à assurer nos biens mais plus rarement à protéger notre propre personne physique. Mais que faites-vous demain si un grave accident vous touche sans tiers engagé ? Frais médicaux, réaménagement de la maison, perte de revenus,…

tenue été gravel Poli 06

Concernant les risques pour soi-même, votre indemnisation dépendra surtout des contrats auxquels vous avez déjà souscrit. Selon votre formule, vous pouvez déjà bénéficier de garanties corporelles au sein de votre contrat habitation. Néanmoins, les plafonds sont souvent peu élevés et les garanties faibles. Vous pouvez donc opter pour une garantie des accidents de la vie (GAV).

Admettons que vous chutiez seul et que vous deviez vous arrêter de travailler, vous subirez des pertes financières. En effet, l’assurance maladie et votre mutuelle complémentaire (si vous en avez une) prendront en charge tout ou en partie les frais de soins et d’hospitalisation. Toutefois, votre perte de salaire par exemple ne sera pas ou peu compensée car il ne s’agit pas d’un accident de travail. C’est pourquoi la plupart des assureurs proposent donc un contrat complémentaire appelé « Garantie des Accidents de la Vie » (GAV).

Ce contrat a la particularité d’englober tout ou partie des conséquences financières (perte de salaire, frais matériels, etc.), morales (accompagnement psychologique, etc.) et physiques (frais de santé, réhabilitation du domicile si handicap, etc.) d’un accident de la vie quotidienne. Il couvre généralement l’ensemble de votre foyer.

Comptez entre 100€ et 200€ par an pour couvrir l’ensemble d’un foyer. Le prix dépend de la compagnie d’assurance, du risque (age, pratiques à risque,…) mais aussi des options choisies.

Attention aussi aux exclusions. Bien souvent, les accidents en compétitions sont rarement pris en charge, on en reparle plus bas 👇.

Gravel : sortez couvert !

Maintenant que nous avons fait le tour de l’assurance liée à la personne, passons au matériel.

Dans le cadre d’un sinistre avec un tiers responsable, c’est son assurance – ou à défaut le fond de garantie des victimes – qui interviendra en votre faveur. Même s’il est important de savoir qu’en cas d’accident avec un tiers (par exemple une voiture) lors de votre sortie, votre matériel et vos équipements ne seront couverts que si vous n’avez commis absolument aucune faute de votre côté (respect du code de la route, dispositifs de sécurité conformes, etc).

👉 Par exemple, ne pas avoir de sonnette (équipement obligatoire) peut rompre les garanties du contrat ! Une bonne idée pour s’équiper du support GPS CloseTheGap ! 😅

plateaux cassés gravel

Il est vrai que notre gravel est bien souvent un achat hyper important. Raison pour laquelle on souhaite souvent le protéger contre les vols, détériorations et autres chutes. Plusieurs solutions existent alors pour le protéger : l’assurance habitation, l’assurance auto ou l’assurance spécifique gravel. Et vous êtes même peut-être déjà bien plus protégé que vous ne le pensez. On fait le point 👇.

Assurances pour le gravel : avez-vous pensé à l’assurance habitation ?

Selon le niveau de garantie de votre assurance habitation, il se peut qu’elle couvre le vol (avec effraction) à domicile. Votre gravel rentre donc pleinement dans le cadre de ses garanties. Il en est de même en cas de dégât des eaux ou incendie. Une franchise sera appliquée et le remboursement pourra se faire soit en valeur à neuf ou en valeur vénale (prix du bien sur le marché aujourd’hui) selon votre contrat et la compagnie.

Votre assurance habitation peut aussi vous couvrir en cas de casse ou bris accidentel. Le plus souvent, c’est uniquement au domicile mais, là aussi selon les contrats, vous pouvez assurer vos biens nomades (ce qui est intéressant si vous chutez seul et que vous cassez votre vélo, roues ou GPS pendant une sortie et non chez vous).

Assurer son gravel via son assurance auto

Selon les assurances et souvent sur option, le contrat auto peut couvrir les biens que vous avez à l’intérieur de votre voiture jusqu’à un certain montant en cas de vol, incendie ou accident. Cela peut être intéressant si vous transportez régulièrement votre gravel que ce soit pour vous rendre sur un spot en vacances ou sur une rando. Là aussi, une franchise sera appliquée ainsi qu’un barème de remboursement (valeur à neuf, vénale, etc). 

Les meilleurs équipements

- 100% Gravel -

Les assurances gravel spécifiques

Depuis quelques années, on voit fleurir des contrats d’assurance spécialement conçus pour nos machines à deux-roues. Ces contrats permettent le plus souvent d’être protégé contre le vol et la casse. Vous payez une cotisation propre au risque à assurer en fonction de la marque, du modèle et du prix de votre gravel et des garanties souscrites. Ces contrats peuvent être intéressants si par ailleurs vos contrats actuels ne vous couvrent peu ou pas. 

Il est difficile de vous recommander des acteurs, mais par exemple Ulygo assure à la fois le matériel et le corporel. 

Un dernier conseil avant de partir rouler : attention aux exclusions

Attention, certains contrats excluent les accidents qui ont eu lieu lors de compétitions, que ce soit pour une prise en charge sur le plan physique ou matériel. Prenez toujours le temps de lire les conditions générales et particulières du contrat et de poser toutes les questions à votre conseiller.

👉 Vérifiez aussi des points importants comme l’assistance et le rapatriement (notamment à l’étranger).

Assurances gravel : comment ça se passe en compétition gravel ?

Le plus souvent, lorsque vous participez à un évènement gravel, tout est inscrit dans le règlement. Lisez-le attentivement. Car ils conseillent généralement aux participants de se prémunir contre tous les risques probables sur la durée de l’évènement : dommages corporels, matériels, … Il est aussi recommandé de se munir d’une assurance responsabilité civile si ce n’est pas déjà fait.

Imaginons que vous chutiez et emmeniez avec vous d’autres participants de l’épreuve gravel. Si l’un d’entre eux se blesse ou que son matériel est endommagé, il peut se retourner contre vous. D’où la nécessité de souscrire au moins à une assurance de responsabilité civile.

Assurez-vous aussi que l’organisateur en question est bien couvert de son côté en tant que personne morale (association, club ou entreprise). En effet, les épreuves gravel fleurissent un peu partout en France mais restez vigilant sur le fait que tout est bien organisé dans les « règles de l’art ». 

Gravel cassé, accident,... Que faire ?

À travers les quelques lignes qui vont suivre, je vais donner les bonnes actions à réaliser en cas de sinistre.

Vous avez chuté seul et votre gravel est abîmé ? Appelez votre compagnie d’assurances pour savoir si une prise en charge est possible en fonction de votre couverture. À l’ouverture du dossier sinistre, vous devrez envoyer certains éléments comme des photos et / ou un devis de réparation. Si le devis est accepté par la compagnie d’assurance, vous pourrez alors effectuer les réparations. L’assureur peut même avancer les frais pour vous, une fois la franchise déduite.

Si vous avez eu un accident avec une voiture, faites un constat ! Ne réglez jamais le litige à « l’amiable » que vous soyez en tort ou non. Sur l’instant, vous ne semblez peut être pas blessé mais comment allez-vous faire si quelques semaines après l’accident, vous ressentez de vives douleurs qui pourraient bien en être la cause ? 

Le pense-bête de l'assurance gravel

✅ Je pense à vérifier si je possède bien une responsabilité civile afin de garantir la prise en charge du tiers en cas de sinistre responsable.

✅ Je n’hésite pas à faire le point sur mes garanties corporelles personnelles. Assurer du matériel c’est bien, s’assurer soi, c’est encore mieux !

✅ Je vérifie si mes contrats actuels (auto & habitation) ne prennent pas déjà certains risques en charge concernant mon gravel (vol, détérioration et casse).

✅ Je m’assure de mes garanties en cas de participation à une compétition gravel.

Vos questions / nos réponses ⚡️

Dans tous les cas, s’assurer pour le gravel n’est pas obligatoire. C’est à vous d’orienter votre couverture en fonction de vos besoins. Vérifiez tout de même que vous possédez bien une responsabilité civile.

Le choix vous revient entièrement. Comme nous l’avons vu, ce n’est pas obligatoire d’assurer son gravel. Pour autant, cela reste un moyen de protéger votre matériel. Notamment si vous envisagez de participer à des compétitions gravel.

5/5 - 1 ♥️

Psst... Vous êtes encore là ? 😳

Alors déjà, un grand merci d’avoir lu ce guide jusqu’au bout. J’espère vraiment que vous l’avez apprécié.

Nous avons passé une 1 demi-journée pour le rédiger. 

En 5″, faites en profiter un ou une ami(e) ! 🧡

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Découvrez nos autres contenus 100% gravel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Rejoignez la tribu !

La communauté privée des amoureux du gravel.

2 345 membres 👨‍👩‍👧‍👦

0 spam / 1 e-mail le samedi à 19h​.

🎁 OFFERT : 52 semaines préformatées pour suivre toutes vos sorties gravel !

communauté gravel
alltricks
-10% sur les gravel
Valable jusqu'au 26/09/22
Jusqu'à -60%
Valable jusqu'au 26/09/22
decathlon
Jusqu'à -60% sur le rayon vélo
Valable jusqu'à épuisement des stocks
alltricks
-10% sur les gravel
Jusqu'à -60%