Le test exclusif du groupe Shimano GRX Di2 12V

GRX Di2 12V - pédalier
Sommaire

C’est fait ! Shimano nous présente la mise à jour de son groupe gravel GRX dans sa version électronique. Quelques mois après la sortie de la version mécanique, la marque nippone revient avec le GRX Di2 12V. 

Nous avons eu la chance de pouvoir tester cette transmission en avant-première depuis plusieurs semaines. Révolution ou évolution ? On vous dit tout !👇

Groupe Shimano GRX Di2 12V
🔥 Testé par la rédac'
4.5/5

📡 Boutons satellites
⚙️ Ratios de développement
🔋 Autonomie 1000 km

Présentation du nouveau groupe Shimano

La famille Shimano des groupes gravel voit donc l’arrivée d’un petit nouveau avec cette transmission électronique. Uniquement en 2×12 vitesses, ce groupe est aussi bien présenté pour l’aventure que pour les coursiers. 

Retrouvez les caractéristiques complètes juste là. Ici, on va plutôt s’intéresser au vrai test produit 👀 !

Vous préférez regarder le format vidéo ? Découvrez mon test sur Youtube !

Le test du groupe Shimano GRX 12v Di2

Condition du test :

J’ai eu la chance de recevoir ce groupe sur un magnifique gravel ARC8 (marque suisse, test à venir). Utilisé pendant 2 semaines avant la sortie de ce test, il a subi la magnifique météo que l’on a actuellement ici dans l’ouest 🥲. SPOILER : c’était gras.

Batterie et autonomie ★★★☆☆

À l’image des groupes route 12V de la marque, Shimano continue de proposer une transmission semi sans-fil. Comprenez par là que les manettes sont indépendantes mais que le dérailleur arrière et avant sont reliés à l’aide d’un fil à la batterie. Sur ce gravel Arc8, cette dernière prend place dans la tige de selle. Pour la recharge, on retrouve un port sur le dérailleur arrière. Il s’agit du même câble que pour les autres groupes 12 vitesses de la marque japonaise.

Connectique de charge situé sur l'arrière du dérailleur.

Pratique à l’usage, le fait de ne pas avoit de batterie amovible est cependant un frein selon moi pour un usage en bikepacking et en ultradistance. Il n’est pas possible de recharger le vélo en roulant. Batterie vide ? Vous devez donc effectuer une pause pour la recharger. Quand on sait l’autonomie du groupe (environ 1000 km), ce ne sera pas un problème pour la majorité d’entre nous, mais pour les plus aventuriers qui enchaînent les heures de selle sans pause ou presque, c’est un frein par rapport à Sram et son système de batteries amovibles.  

Les manettes fonctionnent à l’aide de deux piles rondes, facilement changeables une fois le capot dévissé. L’autonomie annoncée est de plus de 3 ans.

Deux piles CR1632 permettent de rendre autonome les leviers.

Leviers et palettes de contrôle ★★★★★

Shimano conserve l’ergonomie particulière de ses cocottes dédiées au gravel. S’il m’a fallu un certain temps d’adaptation après des mois sur du Sram (Apex, Rival et Force), j’ai vite repris mes marques. C’est confortable et plutôt ergonomique. Ça ne glisse pas avec la sueur ou l’humidité. On remarquera aussi que ces leviers bénéficient d’une forme plus incurvée pour s’adapter aux cintres avec du flare.

Les doigts viennent parfaitement se poser sur les deux palettes, facilement différenciables au toucher. En effet, la palette inférieure est lisse tandis que l’autre est striée. Différence accentuée par un écart de niveau entre les deux.

Comme sur l’ancienne génération, Shimano continue de différencier l’emplacement du bouton satellite entre son groupe route et gravel. Ici, il prend donc place à l’intérieur de la cocotte. 

À l’usage, je suis encore sceptique : je passe énormément de temps les mains sur le haut des cocottes, le positionnement sur le haut me convenait alors parfaitement. Ici, c’est le milieu de mon pouce qui vient se poser sur le bouton, et avec cette partie-là du doigt… Pas facile d’appuyer ! Mais je pense que Shimano a étudié la question et que ce positionnement devrait convenir à la majorité des cyclistes ! 

Personnellement, ce 3ᵉ bouton est un must have. Je l’ai toujours configuré pour monter (à gauche) ou descendre (à droite) mes vitesses.

En parlant de personnalisation des leviers, on peut toujours le faire via l’application mobile e-tube. Si cette dernière n’est pas des plus intuitives, elle fait le « job » et permet donc de tout personnaliser ou presque :

  • Passage de vitesse : personnellement, j’utilise ma propre configuration avec le côté gauche pour monter les vitesses et passer le petit plateau et l’inverse à droite.
  • Mode de passage
  • Réglage de l’indexation
  • Mise à jour du système 

Shimano profite aussi de ce lancement pour présenter la nouvelle fonctionnalité Front Shift Next.

Avec cette mise à jour du micrologiciel, vous pouvez utiliser l’application pour programmer n’importe quel bouton Di2 afin de déplacer le dérailleur avant sur le plateau que vous n’utilisez pas actuellement, puis de changer à nouveau avec le même bouton. Cette fonctionnalité est aussi disponible sur les groupes route 12v.

Freinage ★★★★★

Si les étriers ressemblent en tout point à ceux du groupe Ultegra 12V, les sensations de freinage sont, elles aussi, très proches. Pour ce test, je n’étais pas équipé des plaquettes avec ailettes et, malgré tout, les sensations étaient plus que positives.

Après un rodage des disques et plaquettes, j’ai retrouvé un freinage puissant avec le mordant nécessaire pour se trouver en sécurité sur un usage gravel. Une fois les étriers bien centrés, je n’ai jamais eu le bruit parasite du disque qui frotte, que ce soit sous la pluie ou après de longs freinages. 

Ces étriers GRX proposent un écartement des plaquettes plus important, ce qui est très appréciable.

Dérailleur arrière & avant ★★★★☆

Ici, Shimano a repris la recette et les spécificités du dérailleur arrière mécanique tout en implémentant l’électronique du groupe 12 vitesses route.

On retrouve donc un port de charge situé sur l’arrière et toujours la fonctionnalité Shadow qui permet une meilleure rétention de la chaîne (levier on / off).

À l’usage, le passage de vitesse est fluide et sans nuisance. J’ai vraiment eu l’impression d’être sur mon groupe 12v route. Même avec la transmission très sale, les vitesses continuent de passer à la perfection. C’est la priorité pour un groupe gravel : proposer un passage de vitesses sans fausse note, et ici, la mission est clairement réussie.

À l’avant, le dérailleur a légèrement été revu pour proposer une forme à mi-chemin entre l’ancienne génération et celle du 105 Di2.

À l’usage, là encore je n’ai pas réussi à mettre en difficulté cette pièce. Si le changement de plateau se fait plus remarquer que sur un Ultegra ou un Dura Ace, c’est avant-tout pour être certain qu’il soit plus efficace même sous des conditions difficiles. C’est un régal à utiliser.

Développement et braquets ★★★★★

Un des points fort de Shimano depuis de nombreuses années, c’est l’intelligence des braquets proposés. Et c’est encore le cas ici sur ce vélo de test où j’ai retrouvé une transmission double plateau (48-31) avec une cassette 11-34. À ce propos, notez que ce groupe n’est disponible qu’en version double plateau ! Plusieurs choix possibles :

  • 48/31 dents, pédalier RX820
  • 11-36 dents, cassette HG710
  • 11-34 dents, cassettes R9200, R8100, R7100
Pédalier FC-RX820-2 avec ici des manivelles en 175 mm

Si je n’arrive toujours pas à me décider entre mono et double en gravel, je me suis retrouvé ici avec un développement optimal pour tous les terrains. Petit plateau et fin de cassette pour les gros taquets, grand plateau et milieu de cassette sur du roulant, le tout avec très peu d’écart entre les dentures.

Mon avis sur le groupe Shimano GRX Di2 12V

On ne pouvait pas s’attendre à du mauvais et Shimano ne nous a pas déçu. Ici, pas de révolution mais plutôt une mise à jour bienvenue d’un groupe qui datait de 2019 ! L’ensemble est fluide et harmonieux avec des composants qui donnent confiance que ce soit en termes de durabilité ou de fonctionnement.

Toutefois, on aurait aimé retrouver des batteries amovibles ainsi qu’un montage possible en monoplateau, mais il faudra surement attendre la prochaine génération !

Pour information, voici les prix de vente conseillés :

  • Leviers & étriers de frein = 494,99€
  • Dérailleur arrière = 389,99€
  • Dérailleur avant = 219,99€
  • Groupe complet = 2329€
Groupe Shimano GRX Di2 12V
🔥 Testé par la rédac'
4.5/5

📡 Boutons satellites
⚙️ Ratios de développement
🔋 Autonomie 1000 km

Vous avez apprécié ce guide ?

5/5 - 7 ♥️
Nos boutiques préférées pour vos achats gravel 🛍️
Découvrez 3 autres contenus 100% gravel 👇
🛠️ Tests
🗓️ 21 juin 2022
✍️ Hugo de Gravelpassion.fr
🛠️ Tests
🗓️ 2 janvier 2024
✍️ Hugo de Gravelpassion.fr
💬 2 commentaires
🛠️ Tests
🗓️ 9 avril 2024
✍️ Hugo de Gravelpassion.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les meilleurs codes promos en juin 2024

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.

Rejoignez la Tribu Gravel !

GUIDES | ASTUCES | CONSEILS | FORUM

6 820+ membres 👨‍👩‍👧‍👦

0 spam / 1 e-mail le samedi à 19h​.

+7 cadeaux de bienvenue 🎁​.