fbpx

Un capteur de puissance en gravel : utile ou futile ? (+ sélection)

démonter pédalier sram rival 2
Vous êtes pressé(e) ? Prenez un raccourci 🔽

De plus en plus popularisé au sein des pelotons amateurs, le capteur de puissance commence doucement à s’immiscer dans le monde gravel. À travers ce guide, découvrez son fonctionnement et son utilité ainsi que notre sélection de capteurs de puissance pour le gravel 👇. 

La puissance à vélo : kézako ?

Pour se déplacer, le cycliste doit fournir et utiliser une énergie. Ce niveau de puissance exprimé en Watts correspond à la force de poussée exercée sur les pédales ainsi que de la cadence de pédalage (RPM). C’est donc à l’aide d’un capteur de puissance que l’on mesure cette énergie.

Les avantages d’un capteur de puissance en gravel

Beaucoup à ce jour réfute l’intérêt du capteur de puissance pour une discipline comme le gravel. Pourtant, et comme vous allez le voir, les avantages sont nombreux.

Vous pouvez par exemple suivre avec précision les kilojoules brûlés afin d’établir votre plan nutrition, notamment en bikepacking.  

Toujours pour l’ultra et les longues sorties, un capteur de puissance vous permettra de connaître l’intensité cible à respecter pour être certain de conserver un rythme constant sur la durée. Une fois vos zones d’intensités établies, vous serez ainsi en mesure de savoir quelle puissance viser pour tel effort.

Sur le plan de la performance pure, le capteur de puissance permet d’effectuer chaque séance avec précision. Un outil indispensable ou presque pour tous ceux qui souhaitent progresser sur le long terme et effectuer notamment des courses de gravel.

Trop nombreux sont les cyclistes qui roulent à un rythme qui n’est pas le leur sur les épreuves d’endurance. Prenons l’exemple fictif de Guillaume. 

Guillaume participe à une épreuve gravel de 300 km. Avec l’ambiance du départ, son rythme est trop élevé et il ne dépense plus d’énergie qu’il faudrait.

Résultat ? Après quelques heures d’effort, le rythme chute radicalement et Guillaume termine comme il peut, exténué. Si au préalable, et à l’aide d’un capteur de puissance, il avait établi ses zones, il aurait par exemple su la puissance cible à maintenant pour être certain – ou presque – de tenir sur la durée. 

La précision d’un capteur de puissance

Tous les capteurs de puissance ne se valent pas côté précision. On parle alors d’un pourcentage de précision. Mais pas d’inquiétude, du moment que vous vous referez au même capteur, la data récoltée conserve tout de même son intérêt. À l’image d’une balance, l’important est de se baser constamment sur le même appareil de mesure !

démonter pédalier sram rival 6

Les différents types de capteurs de puissance

On retrouve aujourd’hui différents moyens de recueillir la puissance sur un gravel.

Les pédales

Inséré dans le corps de la pédale, le capteur calcule la puissance de la jambe. Il multiplie cette puissance par deux si qu’une seule des pédales n’est équipée du capteur.

Les avantages :

✅ Montage simplifié : comme une pédale classique
✅ Possibilité de mettre le capteur sur un autre vélo en quelques secondes

Les inconvénients :

❌ Risque de casse accru, surtout en gravel. Même si aujourd’hui, la plupart des marques proposent des pièces détachées

Côté modèles, on retrouve par exemple les pédales Rally XC de chez Garmin qui sont dotées d’une analyse du calcul de la puissance pour vos deux jambes.

Le meilleur prix sur le web aujourd’hui 👇

✅ Conçues spécialement pour le gravel et le VTT
✅ 120 heures d’autonomie 
✅ Connexion ANT+ ou Bluetooth

Un capteur de puissance au niveau de la manivelle ?

On retrouve aussi les manivelles avec capteur de puissance intégré. Logé dans la manivelle gauche, le capteur mesure la plupart du temps uniquement la puissance dans la jambe gauche qu’il extrapole par la suite afin de déterminer la puissance globale.

Les avantages :

✅ Bonne résistance pour une pratique gravel
✅ Prix plus abordable

Les inconvénients :

❌ Montage légèrement plus complexe qu’une simple paire de pédales.

C’est une bonne alternative aux pédales pour un tarif qui reste bien souvent intéressant. On retrouve par exemple le capteur Quarq de chez Sram.  

✅ Installation simplifiée
✅ Changement de la pile facile 
✅ Conçu pour le gravel

Les autres types de capteurs de puissance

Il y a quelques années, on trouvait encore des capteurs de puissance dans le moyeu de la roue arrière mais ce type de dispositif devenait vite contraignant, surtout en compétition en cas de changement de roue.

On retrouve aussi les capteurs de puissance directement installés dans les pédaliers. C’est devenu courant sur la route mais un peu moins en gravel où les marques n’ont pas encore conçu de transmissions gravel avec capteur intégré.

Les gravel avec capteur de puissance

Avec la place de plus en plus importante que prend l’analyse de puissance aujourd’hui, certaines marques commercialisent directement leur gravel avec un capteur de puissance ! 

5/5 - 1 ♥️

Psst... Vous êtes encore là ? 😳

Alors déjà, un grand merci d’avoir lu ce guide jusqu’au bout. J’espère vraiment que vous l’avez apprécié.

Nous avons passé une 1 demi-journée pour le rédiger. 

En 5″, faites en profiter un ou une ami(e) ! 🧡

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Découvrez nos autres contenus 100% gravel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.

Rejoignez la tribu !

La communauté privée des amoureux du gravel.

2 345 membres 👨‍👩‍👧‍👦

0 spam / 1 e-mail le samedi à 19h​.

🎁 OFFERT : 7+ ressources 100% Gravel

🟠 BLACK FRIDAY 🟠

Jusqu’à -70% !