fbpx

Quel pneu choisir en gravel ? (largeur, TPI,…)

Vous êtes pressé(e) ? Prenez un raccourci 🔽

Le pneu gravel. Quel sujet de controverse ! On recherche tous le pneu idéal : celui capable de réduire au maximum les résistances au roulement sur la route mais aussi de traverser un single boueux sans broncher.

On le sait : le marché du gravel est en pleine expansion. Et, outre le nombre grandissant de nouveaux pratiquants, on observe chaque semaine ou presque de nouvelles innovations. Et le secteur du pneu ne fait pas exception. Force est de constater qu’il est de plus en plus difficile de s’y repérer !

Je souhaite découvrir tout de suite la sélection de pneus pour le gravel ?

C’est pourquoi, afin d’obtenir une expérience optimale, il est essentiel de choisir le bon jeu de pneus pour votre gravel. On vous guide ? ⬇️

Un pneu, c’est quoi exactement ?

Commençons par les bases : avant de choisir son pneu de gravel, il faut déjà comprendre la structure de ce dernier. Un pneu est composé de trois éléments principaux que sont la bande de roulement, la nappe de surface et la carcasse.

C’est cette bande de roulement qui va déterminer – entre autres – sur quelles surfaces on peut ou non utiliser un pneu.

Ensuite, pour retenir l’air, le pneu repose soit sur une chambre à air mais plus couramment en gravel sur une enveloppe dite tubeless. Maintenant que l’on sait ça, plus qu’à définir les autres critères de choix !

Quelle taille de pneus gravel ?

La taille du pneu va tout d’abord dépendre de celle de vos roues ! En gravel, les roues en 700c sont la norme mais de plus en plus de modèles sont équipés en roues de 650b. La taille des pneus ne sera donc pas la même !

Ensuite, la largeur des pneus de gravel est un critère important et qui jouera énormément sur le comportement du vélo.

Autant en cyclisme sur route, notre choix se limite à du 23, 25, 28 voire 32mm. Autant en gravel, il est courant de se retrouver avec des copains équipés de pneus en 32 et d’autres en 47mm !

👉 Je vous conseille d’utiliser un pied à coulisse pour mesurer avec précision la largeur de vos pneus. Les mesures indiquées ne correspondent pas toujours à la réalité…

cintre Canyon CP07 Gravelcockpit 01

Pneus gravel en 700x28 et 700x32 : trop fins pour du gravel ?

Les pneus étroits seront plus légers et permettent bien souvent de gagner en rendement. Néanmoins, leur utilisation sera limitée à du chemin roulant principalement. Certains modèles orientés cyclo-cross permettent toutefois de s’aventurer dans des singles tracks sans trop de craintes. Toutefois, si vous débutez le gravel, je vous conseille d’opter pour des pneus plus larges.

Pneu gravel en 700x40 : le bon compromis ?

Entre 38 et 42mm de large, on est sur des pneus gravel intermédiaires qui permettent bien souvent de conserver un bon rendement tout en restant assez polyvalents. Il est plus difficile de trouver des pneus slick avec cette largeur. 

40mm est donc devenu aujourd’hui la valeur « populaire » en termes de tailles de pneu. C’est généralement le bon compromis entre équilibre, vitesse, poids, confort et traction.

Présenté ici dans sa version chambre à air, le pneu Bontrager GR1 Team Issue se montre polyvalent avec une bande de roulement compacte particulièrement à son aise sur des surfaces variées par temps sec.

Construit sur une carcasse de 120 TPI, le GR1 comprend des inserts en nylon dans sa construction pour une protection supplémentaire contre les crevaisons sur les flancs. C’est par exemple ce pneu (dans sa version tubeless) qui équipe le Trek Checkpoint.

On trouve aussi le Schwalbe G one Allround. Pneu très polyvalent, il pourra vous accompagner sur bon nombre de terrains et ce toute l’année.

👉 Il s’agit selon moi des deux pneus les plus polyvalents dans cette tranche de taille. Ils n’excellent nulle part mais ils passent partout ou presque !

Vous souhaitez en savoir plus ? Découvrez notre test du pneu Schwalbe G-One

Les pneus larges en gravel pour une utilisation spécifique

Au-delà de 42mm, on peut clairement dire que l’on se situe sur des pneus larges conçus pour une pratique du gravel plus engagée. Les pneus larges permettent une pression encore plus basse ainsi qu’une meilleure accroche au sol. Ils sont à réserver pour les terrains très difficiles. Ces pneus se rapprochent de ce que l’on peut trouver en VTT.

💡 Vérifiez la largeur maximale que peut accepter votre gravel (autrement dit le “dégagement”). Il faut respecter au minimum 6mm entre le pneu et le cadre ou la fourche.

Le Pirelli Cinturato est l’un des meilleurs pneus de gravel. L’adhérence est excellente et la protection contre les crevaisons relativement efficace. Le flanc robuste permet au pneu de maintenir sa rigidité, même à des pressions basses tout en évitant au pneu de déjanter. Présenté ci-dessous en taille 45, il existe en 5 largeurs et deux couleurs de flanc (noir et beige).

Avec un profil peu profond, le pneu Michelin Power Gravel propose une protection contre les crevaisons lui aussi assez efficace. Il sera néanmoins moins à son aise sur les parcours très gras.

Team sous-bois ou chemins blancs ?

Faites le quiz et découvrez quelle pratique vous correspond

Pneus en 650b : pour quelles raisons ?

On l’a vu plus haut, en fonction de la taille de vos roues, vous allez peut-être devoir vous orienter vers des pneus en 650b. Plus petits donc, on privilégie bien souvent une largeur importante, a minima 40mm pour du gravel engagé. L’ensemble sera plus réactif et particulièrement intéressant sur des parcours sportifs et usants.

Si votre vélo est de petite taille (50, 52 voire 54 soit du XXS ou XS), il y a des chances pour qu’il soit équipé d’origine de roues en 650b 😉.

Ici dans sa version en 650b et 42mm, le pneu gravel WTB Resolute propose une bande de roulement agressive qui lui permet de convenir à bon nombre de situations et de conditions. Il ne sera pas le plus rapide sur la route mais son adhérence sur les parties grasses est appréciée.

Quelle bande de roulement en gravel ?

Je vous conseille de choisir votre bande de roulement en fonction du terrain de jeu dans lequel vous pratiquez le gravel. On le sait, la bande de roulement d’un pneu est très certainement l’élément le plus important à prendre en compte dans le choix de votre montage gravel. C’est elle qui rentre en contact avec le sol sur les lignes droites mais aussi sur les courbes plus prononcées. 

Bien souvent, les pneus gravel conçus pour affronter les pires conditions possèdent des rainures plus profondes ainsi qu’une bande de roulement plus espacée afin de mieux évacuer la boue.

A contrario, sur les terrains plus secs et roulants, on retrouve davantage des pneus slicks (=lisses). Entre les deux, des pneus avec des crampons peu profonds permettent bien souvent une bonne polyvalence sur tous les terrains.

👉 Rien ne vous empêche de différencier le pneu arrière du pneu avant. Par exemple, on peut opter pour un modèle plus agressif et adhérent sur l’avant et un pneu plus profilé et rapide à l’arrière. 

3 exemples de pneus slicks qui conviennent parfaitement à un usage gravel roulant. ⬇️

La valeur TPI d'un pneu gravel, c’est quoi ?

Un terme qui revient régulièrement dès lors que l’on compare des pneus gravel c’est la valeur TPI (Threads Per Inches). Cette donnée permet de comparer les différents niveaux de structure d’un pneu. Il s’agit du nombre de fils par pouce qui peuvent être en nylon, coton ou même en soie. Plus la valeur est élevée, plus le pneu a de chances d’être de bonne qualité. Cela peut aller entre 30 et 127 TPI. Certaines marques dépassent même les 300 TPI 🤯 afin de proposer toujours plus de résistance.

Pour un usage gravel mixte, je vous conseille de trouver un pneu entre 100 et 127 TPI. Sur des parcours très cassants et difficiles, vous pouvez descendre légèrement en dessous des 100 TPI afin d’obtenir un pneu plus souple. A contrario, sur du gravel sportif et roulant, vous pouvez opter pour un TPI au-delà des 127.

Pneus tubeless ou tubetype en gravel ?

Aujourd’hui, les pneus sans chambre à air sont fortement recommandés en gravel. Le tubeless permet de gonfler à une pression plus basse et d’éviter le risque de crevaison dû à un pincement.

👉 Je vous explique tout sur le montage tubeless en gravel juste ici.

En termes de durée de vie et selon les marques, vous pouvez espérer faire entre 2 000 et 5 000 km avec un pneu gravel. À noter qu’un pneu arrière s’usera dans la plupart des cas plus rapidement qu’un pneu avant. C’est pourquoi il est possible d’alterner les pneus à mi-usure.

Quelle pression pour des pneus gravel ?

La pression conseillée pour vos pneus dépend d’énormément de paramètres externes comme internes, mais citons ici les principaux.

On commence par :

  1. En fonction du montage : on ne gonflera pas un pneu tubetype à la même pression qu’un pneu tubeless. C’est là tout l’intérêt du tubeless qui permet une pression moindre pour plus de confort.
  2. Les recommandations du fabricant du pneu : la plupart du temps, les indications de pression sont mentionnées sur le flanc du pneu. Respectez-les !
  3. Les recommandations liées à vos jantes et au montage choisi. 
  4. Ensuite, maintenant que vous connaissez cette fourchette, on affine le résultat en fonction de votre poids. Un cycliste de 55kg ne doit pas gonfler ses pneus à la même pression qu’un cycliste de 90kg.
  5. On différenciera aussi la pression entre le pneu arrière et le pneu avant. Le poids étant davantage concentré sur l’arrière, on peut se permettre de gonfler légèrement plus.
  6. Le parcours visé : 0,2 ou 0,3 bar peuvent jouer sur le comportement de vos pneus ! En fonction du parcours, adaptez votre pression. Chemins roulants ou trace escarpée ?
  7. La météo : gonflez moins par temps humide afin de conserver une bonne adhérence !

À titre d’exemple, j’utilise exclusivement un montage tubeless en gravel. Je pèse 72kg. Sur un parcours roulant et sec, avec des pneus en 40, je gonfle à 2.4 à l’avant et 2.6 à l’arrière. Sur un parcours plus cassant ou plus gras, je passe à 2 bars à l’avant et 2,2 à l’arrière.

Certains descendent même à 1.8 voire 1.5 mais venant du monde de la route j’ai encore ce défaut de vouloir toujours rouler bien gonflé 😄.

Vos questions / nos réponses ⚡️

Selon votre pratique, vous pouvez opter pour des pneus plus ou moins larges qui se situent généralement entre 32 et 47mm.

La pression dépend d’énormément de paramètres comme la largeur du pneu, votre poids ou encore la météo !

Le pneu idéal n’existe pas ! Vous devez trouver un pneu qui correspond au mieux à votre pratique.

Vous l’aurez compris, choisir un (bon) pneu de gravel, c’est avant-tout réflechir à l’endroit où vous gravelez ! 

Combien de temps sur la route ? Quel type de chemins ? Sortie humide ? 

Le pneu idéal n’existe donc pas. Il faudra faire des compromis que ce soit en termes de performances sur la route ou d’accroche sur les portions boueuses.

Et vous, quel est votre pneu gravel coup de ❤️ ?

4.8/5 - 5 ♥️

Psst... Vous êtes encore là ? 😳

Alors déjà, un grand merci d’avoir lu ce guide jusqu’au bout. J’espère vraiment que vous l’avez apprécié.

Nous avons passé une 1 demi-journée pour le rédiger. 

En 5″, faites en profiter un ou une ami(e) ! 🧡

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Découvrez nos autres contenus 100% gravel

2 réponses

  1. super Sujet! merci
    je suis super bien avec les pneus Schwalb G one allround souples 700×40
    Ca glisse un peu quand c’est très humide mais la polyvalence est appréciable

    1. Merci beaucoup pour votre retour ! Je trouve aussi qu’ils sont parmi les plus polyvalents du marché ! Durabilité correcte, rendement satisfaisant malgré la largeur de 40, excellent sur chemins blancs et suffisant pour du gravel « léger » 👌

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Rejoignez la tribu !

La communauté privée des amoureux du gravel.

2 345 membres 👨‍👩‍👧‍👦

0 spam / 1 e-mail le samedi à 19h​.

🎁 OFFERT : 52 semaines préformatées pour suivre toutes vos sorties gravel !

communauté gravel
materiel velo
Jusqu'à -60% (rayon vélo)
ekoi
Jusqu'à -60%